CFP | Appel à contribution

Thématique invitée d’HyperUrbain.7 : « modes de présence dans la ville post-numérique »

L’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication met la question de la présence au centre des débats. Ces technologies inaugurent de nouvelles modalités d’expériences et ainsi de nouveaux modes de présence. La notion traditionnelle de “présence” est complètement bouleversée. Il est actuellement possible d’être présent à distance ou d’être simultanément présent à deux espaces et temporalités différentes. La présence s’hybride, différentes instances temporelles se superposent. Dans la nouvelle ville se redessinent les espaces d’expérience et les horizons d’expectatives. Les implications relatives aux modes de présence sont profondes et variées. Ainsi, il est possible d’être présent et participatif dans la vie publique sans y être corporellement présent (la ville post-numérique extrapole sa dimension territoriale située). À la limite, cette configuration peut devenir condition de possibilité d’interférence effective. Ou encore, il est possible d’être corporellement présent mais sensoriellement absent (les données qui composent le champ psychologique de l’expérience urbaine proviennent de différentes temporalités). À la limite, ceci peut engendrer une déconnection situationnelle, une bubble qui exclut les interférences communicatives. Entre ces deux cas polarisés, il existe un vaste champ de nuances de possibilités de présence, engageant divers niveaux de couches informatives.
La ville post-numérique se trouve à présent dans un noeud de son processus de transformations. S’ouvrent différents horizons, par moment ambivalents voire conflictuels – tel que la manifestation d’un paroxysme de l’efficacité ou la promotion de la créativité collaborative. Son devenir se déplie en une série de polarité ; vide d’altérités ou théâtre de rencontres interpersonnelles ; support d’images ou affirmation d’authenticité ; lieu de passage ou lieu d’expérience significative, etc. Dans ce contexte, les modes de présence sont des éléments clé pour la compréhension de la situation et pour l’affirmation des paradigmes qui guideront son devenir.
À partir du thème général « modes de présence dans la ville post-numérique », la spécificité de HU.7 se développe dans les sous-thèmes suivants de la « Présence » : Présence et participation politique ; Présence et institutionnalité ; Présence et citoyenneté ; Présence et éthique ; Présence et création ; Présence et art ; Présence et altérité ; Présence et temporalité ; Présence et conception de la ville ; Présence et urbanité numérique ; Présence et usages ; Présence et quotidienneté ; Présence et sociabilité urbaine ; Présence et appartenance ; Présence et identité ; Présence et geste ; Présence et poésie ; Présence et patrimoine

Plus les thèmes généraux des colloques HyperUrbain

HyperUrbain.7 s’adresse à l’ensemble de la communauté artistiques et scientifique : anthropologie, art plastique, art numérique, architecture, design, économie, ergonomie, informatique, ingénierie, géographie, philosophie, psychologie, sciences de l’information et de la communication, sociologie, urbanisme, … s’intéressant à la ville, à la ville sociale et à leur évolution. Nous souhaitons solliciter des contributions proposant de réflexions et/ou de réalisation(s) dans les domaines suivants (liste non-exhaustive) :

  • Ville Hybride
  • Urbanité Numérique
  • Aménagement de territoire hybride
  • Conception de l’information et de la communication dans un espace urbain
  • Conception des objets communicants de la ville
  • Nouveaux systèmes d’information géographique (SIG)
  • Cartographie numérique
  • Visualisation de données urbaines
  • Interfaces géospatiales, modes de production de données et géotaggage
  • Jeux de réalité mixte ou jeux pervasifs comme formes d’appropriations de la ville
  • Approches d’écriture et de lecture du territoire
  • Technologies de sociabilité urbaine
  • Pratiques et représentations de la ville
  • Temporalités de la ville et des formes urbaines
  • Sémiotique temporelle de la ville
  • Médiations numérique et identités de la ville

Dates à retenir | Important Dates

  • 16 jun 2019: date limite de réception de résumés étendus
  • 15 juillet 2019 : notification d’acceptation des résumés par email
  • 10 août 2019 : envoi du texte complet des communications
  • 19 août 2019 : notification d’acceptation des communications par email
  • 30 septembre 2019 : date limite de réception de la version finale des communications
  • 30-31 octobre 2019 : colloque

Instructions aux auteurs

  • Résumés étendus :  Maximum 5000 caractères, espaces compris, police de caractère « Times », taille 12, en simple interligne (anglais, français ou portugais). Les résumés sont à envoyer à submit@hyperurbain.org
  • Texte complets : 18000 à 20000 caractères, espaces compris, police de caractère « Times », taille 12, en simple interligne (anglais) à envoyer à submit@hyperurbain.org